le bestiaire

 

Paru aux éditions Bayard Jeunesse en juin 2013, 240 pages

 

 

Résumé : 

 

Le précieux carnet de l'épouvanteur John Gregory, dans lequel il a consigné toutes les créatures de l'obscur ! Au fil des ses aventures, afin de transmettre son savoir et ses connaissances aux futurs apprentis, John Gregory a consciencieusement répertorié toutes les créatures qu'il a rencontrées ( gobelins, sorcières, mages, démons, créatures aquatiques...), et tous les enseignements qu'il a tirés de sa lutte menée contre l'Obscur. Ce bestiaire fourmille de détails sur les caractéristiques propres à chaque créature, leurs méthodes de combats, leurs rituels, leurs pouvoirs, leurs faiblesses. On apprend ainsi qu'il convient de respecter quatre phases facikes à mémoriser grâce au sigle NIET( Négocier, Intimider, Entraver, Tuer) quand on est confronté à un gobelin inconnu. L'épouvanteur nous rappelle aussi que les sorcières ont recours, conjointement à la magie du sang et des ossements à des imprécations pour tuer leurs ennemis à distance...Parce qu'il est doué d'une volonté sans faille, celle d'anéantir à jamais l'Obscur, John Gregory se livre avec sincérité en évoquant tous les pièges dans lesquels il est tombé. Un Bestiaire à transmettre de génération en génération à tous les septièmes fils de septième fils...

 

Mon avis : 

 

Quelle joie la publication de ce hors-série! De quoi nous faire patienter, en attendant le début d'année 2014 pour le tome 10. Tout d'abord, je tiens à souligner tout le travail d'illustration réalisé pour cet ouvrage. Ces créatures sont décidément toutes plus affreuses les unes que les autres. Ca nous permet de les visualiser, mais pour certaines on s'en serait bien passé! Il n'y a guère que la Morrigan qui n'est pas trop effrayante. C'est un très bel ouvrage, de même que l'aspect vieux grimoire est plaisant à avoir entre les mains.

Ce livre est relativement court. Il peut se lire à n'importe quel moment de la saga. Il y répertorie toutes les créatures de l'obscur connues (sorcière, gobelins, mages...). Mais ce n'est pas une simple énumération.  Heureusement car je pense que je me serai vite lassée. C'est ponctué d'annotations et de commentaires, aussi bien de John Grégory que de ses apprentis. Certaines anecdotes y sont également développées. Cela vient compléter la lecture des tomes précédents. 

J'ai particulièrement aimé la partie sur les morts inexpliquées. Preuve que notre épouvanteur n'a pas la science infuse.